Lettre de liaison n°1

Cher(e)s Ami(e)s

En cette rentrée universitaire 2009/2010, l’ensemble des membres du bureau vous souhaite une bonne rentrée. Cette lettre de liaison N°1 est un moyen de reprendre contact ; tout d’abord vous remercier pour votre adhésion dans ce projet de création d’une association de psychomotriciens intervenant en douleur chronique.

Nous sommes une douzaine à être motivées par ce projet qui est devenu réalité, et qui malgré un début un peu lent et assez imparfait (pas mal de coquilles dans le bulletin de liaison N°1 !) nous sommes assez fières de vous dire que nous avançons. Le bureau depuis la création de l’AFPIDC s’est réunit 3 fois ; à PARIS le 30 décembre 2008 ; à Soissons le 28 juin 2009 et à Angers le 25 septembre 2009.

Myriam ANTONINI est venue rejoindre le bureau en tant que vice-présidente et s’occupe entre autres du site.

Notre objectif est justement, que pour vous, cette association soit pleinement la votre et que vous puissiez vous y épanouir…nous sommes bien conscientes que certaines manquent de temps pour s’y investir et dès le départ nous étions d’accord pour que chacun s’y implique selon son temps disponible. S ‘impliquer ce peut être proposer des articles sur votre pratique professionnelle (avec une liberté de longueur d’article, de 10 lignes à 5 pages A4 et avec aussi la possibilité si besoin est de conserver l’anonymat ) ; ce peut être aussi en posant des questions en demandant un dossier sur tel ou tel sujet ; ce peut être en rapportant des notes prises à différents congrès ou journées ou conférence pour en faire profiter aux autres ; ce peut être sous forme d’un cas clinique ou d’une vignette clinique ; ce peut être sous forme de suggestions, remarques, et réactions par rapport aux articles proposés.

Ce peut être aussi par votre soutien qui est très important pour nous par rapport aux autorités ou représentants des autres instances professionnelles, une association existe aussi par le nombre de ses adhérents

Le prochain bulletin de liaison qui paraîtra mi-décembre devrait comporter : une vignette clinique suivie de la mention : que proposez-vous ? Un dossier pour répondre à la demande d’une étudiante en 3ème année sur : L’évaluation et la prise en charge de la douleur chez la personne âgée en lien avec la psychomotricité. D’autres sujets d’actualité tels l’avenir de la profession ; la cotation des actes par le PMSI ; etc. Un dossier est prévu aussi sur le lien entre prise en charge du patient douloureux, le mémoire de fin de d’études et l’entrée dans la vie professionnelle. Dans la rubrique « vie de l’association » il y aura les comptes rendu des réunions du 28 juin et du 25 septembre ainsi que la liste des adhérents.

Enfin le 19 octobre 2009 c’est la journée mondiale de la Douleur par notre expérience de terrain et l’existence de notre association, nous pouvons dire que « les psychomotriciens participent à cette journée ».

 

« Cette année, la Journée Mondiale contre la douleur, organisée le lundi 19 octobre 2009, est consacrée aux Troubles Musculo-squelettiques. Elle est relayée en France par une Journée Nationale de Prévention de la Douleur, organisée à l’initiative de la SFETD (Société Française d’Etude et de Traitement de la Douleur).  Le 19 octobre 2009 auront lieu plus de 110 manifestations locales ou régionales (réunions,conférences ,journées portes ouvertes) organisées dans les structures douleur- hôpital ou dans les villes soulignant l’implication croissante dans les informations que ces équipes spécialisées dans la prise en charge de la douleur souhaitent apporter à leur patients et à nos concitoyens
Les Troubles Musculo- squelettiques rassemblent toutes les affections touchant les os, les articulations, et/ou les muscles, en somme la charpente du corps humain.  Par exemple,  les lombalgies, les tendinites, la fibromyalgie…, sont des troubles musculo- squelettiques. Certaines de ces pathologies sont reconnues comme maladie professionnelle, car en lien avec le travail. Mais Les troubles musculo- squelettiques touchent aussi l’enfant, l’adolescent, la personne âgée, la personne handicapé voire polyhandicapée !

 

La psychomotricité en tant que thérapeutique non- médicamenteuse, au sein d’une équipe spécialisée et pluridisciplinaire reste très intéressante en ce qui concerne l’approche du patient dans sa globalité. »

En restant à votre disposition pour tout renseignement complémentaire. Nous vous souhaitons une excellente année 2009/2010.

 

 

 

Sylvia LAW de LAURISTON

Présidente AFPIDC

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :